La marche d’après ; à vos masques, prêt.es, partez pour un sacré programme!

Prés de 700 organisations appellent à manifester ce dimanche 9 mai dans toute la France suite  à l’adoption par l’Assemblée nationale du projet de loi Climat. Une loi portée en étendard par le gouvernement pourtant si loin des propositions de la « convention citoyenne«  pour le climat. 

A Sète c’est un sacré programme qui vous attend : artistique, politique, éco-feministe,…avec masques et tuba pour se préparer à la montée des eaux.

 10h // MANIF-ACTION – G-RITA DES CAUSES PERDUES

Manif-action artistique des occupant.e.s du théâtre, spéciale marche pour le climat. Cette fois,  « Rita »  se transforme en « G-Rita (Thunberg) » des causes perdues. A vos parapluies, vos masques, tubas, bouées et palmes, pour braver l’inexorable montée des eaux !

RDV à 10h à la chapelle Notre-Dame-de-la-Salette, pour ensuite converger vers la manifestation devant la mairie à 11h.  

 11h // LA MARCHE D’APRES 

RDV devant la mairie. Marche précédée d’une prise de la parole, dont la jeunesse lycéenne. Y est prévu la parade la G-Rita des causes perdues durant la marche et un bourdon de la colère pour clôturer la marche. Et peut-être du théâtre invisible …
Organisée par ATTAC, Alternatiba, le 51 et la Ligue des Droits de l’Homme de Sète. 

12h30// OUVERTURE DU PARVIS DU THÉÂTRE// PIQUE-NIQUE ECOFEMINISTE  

Une pause conviviale en partageant un repas sur les marches du parvis au son d’une diffusion audio de «Paroles Ecoféministes » (Emilie Hache, Reclaim), proposées par Carole. Une introduction et des chants des seront proposés Collectives Culottées

“Des champs aux chants… les femmes parmi les premières victimes des dérèglements climatiques et de la surexploitation des terres, chantent depuis toujours pour s’encourager, par sororité, pour lutter… Les collectives culottées vous proposent de reprendre ensemble quelques une de ces chants de luttes d’hier et d’aujourd’hui” 


13h30 // RENCONTRE AVEC GENEVIEVE AZAM : «LETTRE A LA TERRE »

Rencontre autour de son livre Lettre à la Terre (Seuil, 2019) : A l’heure de l’Anthropocène, parmi les effondrements en cours et à venir, l’un des plus inquiétants pourrait être la perte de notre univers sensible. Accablés par les données chiffrés du désastre, par l’administration des catastrophes, nous assisterions au spectacle des destruction, tout en perdant notre part sauvage. Une correspondance improbable, une opération de décentrement pour des errements hors-sol. Et si on reconstruisait un Nous entre Terre et Terrestres ?

Geneviève Azam, économiste et essayiste, membre du Conseil scientifique d’Attac. Collaboration à la revue Les Terrestres, et chroniqueuse à Politis. Rencontre suivi d’un échange avec le public. 

15H // LECTURE SPECTACLE ECOLOGIQUE : LA LE FEU 

Lecture d’un extrait de spectacle Là Le Feu : sur la solalstalgie et le sentiment d’être en état d’urgence. 

15h30// RENCONTRE AVEC… MURIEL RAULIC 

Muriel Raulic a fait partie des 150 citoyen-ne.s nommé-e.svpour travailler des mois durant sur la convention citoyenne pour le climat. Elle racontera  le déroulement de son expérience, ses découvertes, ses déceptions. Elle continue son combat face à l’urgence écologique et démocratique, en défendant le principe de cohérence. Elle lira des correspondances en complément de sa prise de parole.
Rencontre suivie d’un échange avec le public
 
17h // LECTURE SPECTACLE ECOLOGIQUE #2 : PLANETE PLASTIQUE & NAURU-NORILSK, ÎLES DE NON-RETOUR  

Lecture d’un extrait du spectacle Planète Plastique : sur le 7e continent et les méfaits du plastique
ainsi qu’un extrait du spectacle Nauru-Norilsk sur l’exploitation minière extractiviste

Enfin, La Nouvelle Librairie Sétoise aura un stand comprenant plusieurs titres en lien avec les thèmes des évènements.