Une marche pour le climat joyeuse et déterminée

©️SM

« Humanité, arrête ta crise d’ado, mère nature n’y survivra pas »

Dimanche 28 mars, veille de l’examen du projet de loi « Climat et résilience » se sont près de 300 personnes qui ont défilé joyeusement dans les rues de Sète à l’appel de la LDH, Alternatiba, ATAC et le 51. Musique, chants, un air de fête mais des slogans graves qui alertent sur l’urgence de la situation climatique et l’absolue nécessité d’une vraie loi climat. Le défilé a été ponctué de prises de paroles associatives, citoyennes, politiques fortes et déterminées à être entendu pour une loi à la hauteur de l’urgence écologique.

©️SM