Non non non, non au parking !

Entre 400 et 500 personnes se sont rassemblées samedi 10 septembre à l’appel du collectif Bancs Publics pour dire non au Parking sous la place du kiosque.

Une foule enthousiaste et déterminée composée de Sétoises et Sétois de tous âges a marché depuis la place Aristide Briand jusqu’à la mairie, pour dire non au projet écocide de parking souterrain sous la place. On craint en effet un passage en force « du Maire et de ses sbires » et un démarrage des travaux. Le collectif Bancs Publics, plus que jamais en alerte, pointe une nouvelle fois de nombreuses aberrations et inexactitudes. Les premiers permis ayant été abandonnés, la Mairie vient d’en produire de nouveaux. L’autorité environnementale a donné une dispense d’étude d’impact, s’appuyant sur les affirmations approximatives du dossier. Bancs Publics répète qu’il « existe un risque technique effroyable, et que les pompages ne suffiront pas. Le sous-sol est composé de calcaire fissuré, et le parking atteindra la profondeur de 2 m sous le niveau de la mer. » (Pour mémoire, le parking Victor Hugo qui a subi de nombreuses inondations au niveau -2 est, lui, à 4 m au-dessus du niveau de la mer.) « L’eau arrive à toute allure et on aura beau pomper pomper pomper, on n’y arrivera pas. Un discours de bon sens ne peut pas être entendu. Le Maire et ses sbires s’occupent d’en faire une histoire d’opinion. Ils ne veulent pas entendre le bon sens et on va à la catastrophe. »

Le collectif, appuyé par une quarantaine de propriétaires et locataires riverain·e·s de la place, a déposé plainte et des recours en annulation de tous les permis. En dépit de cette mobilisation, il est à craindre que des palissades soient installées tout autour de la place dès lundi matin, pour permettre le démarrage des travaux. Il est tristement ironique qu’on programme le démontage du kiosque Franke justement pendant la semaine du patrimoine, pointent les membres du collectif, et tellement absurde de vouloir arracher 50 arbres bons pourvoyeurs de fraîcheur, après l’été terrible et caniculaire que nous venons de vivre.

Une belle foule…

Le collectif appelle à la vigilance de toutes et tous et promet une information en temps réel de l’évolution de la situation.

Celles et ceux qui souhaitent participer à leur mesure à la défense de cette place et de ces arbres sont invité·e·s à se rapprocher de la petite table rouge, le fanal posé sur la Place lors des veilles citoyennes de Bancs Publics, les jours de semaine de 17h à 19h.

…de tous âges.

A propos de Xénia Marcuse 49 Articles
Autrice de théâtre, jardinière, cycliste, scénographe, peintre décoratrice, nageuse, citoyenne sétoise, Xenia Marcuse est aussi co-fondatrice de L'ancre.