Esma 100 solutions

La jeune Esma dont l’Ancre vous a raconté l’histoire il y a quelques mois, se retrouve à nouveau sans proposition de scolarisation acceptable. La situation semble désespérée ? C’est sans compter sur l’énergie et la détermination de ses parents, Cécile et Gianni, et sans le magnifique élan sétois de solidarité qui se crée autour de cette lumineuse jeune fille.

L’année a été fructueuse pour Esma, un enseignement épanouissant, d’énormes progrès sur tous les plans, c’est encourageant ! Mais la fin de l’année scolaire approche et voilà que se pose déjà la question d’organiser la 2ème année d’école d’Esma. Toujours pas de place en IME, de nouveaux enseignantEs/intervenantEs à recruter, un financement à mettre en place…

© Carthieb

Cécile, la maman d’Esma : ” On est un peu fatigués de la 1ère année, de tout ce qui a déjà été fait, on n’a pas vraiment eu de moments pour souffler, et il faut déjà recommencer. Après avoir un peu sollicité les institutions, il va quand même falloir faire appel à des dons privés. Donc, on a relancé la cagnotte. J’ai vraiment le sentiment que les gens se sentent concernés. Sur le territoire, il y a un vrai problème (de scolarisation adaptée pour les enfants avec des besoins différents [NDLR]). Plein de gens se mobilisent, c’est porteur. Franchement merci!”

En 1 semaine, la cagnotte a presque rassemblé la moitié de son objectif : 10 000€, la somme nécessaire pour salarier les intervenantEs de cette scolarité hors du commun. Les commerçantEs sont très présentEs à titre privé et souhaitent cette fois-ci pouvoir participer collectivement à la solidarité. Une association a également été créée, et le 3 juillet un évènement sera organisé, Place de l’Hospitalet, au Quartier haut, (sous réserve de l’autorisation de la Mairie) avec des concerts, et une vente solidaire. Les parents d’Esma aimeraient inscrire sa scolarité dans un Service d’Accompagnement à la Socialisation, un contexte qui pourrait accueillir- dans une salle prêtée par la Mairie, plusieurs jeunes accompagnés chacun de leur référent (rémunéré par les familles) et qui leur permettrait d’avoir des projets ensemble. Une des limites du dispositif existant, c’est que Esma a été toute seule, toute l’année. Et nous savons toutes et tous à quel point les copainEs, c’est important…

Esma n’aura toujours pas sa place en IME pour la prochaine rentrée scolaire.

Pour qu’elle puisse continuer son apprentissage, nous organisons une vente solidaire d’objets (art, brocante, sport…) 

que nous cherchons à récolter auprès de vous.

Nous avons besoin de votre soutien par un don d’objet ou tout simplement de l’argent.

Si vous avez quelque chose en magasin et que vous avez à cœur de nous soutenir

merci de contacter Cécile Juteau la maman d’Esma par mail à : cecilejuteau7@gmail.com

et ici le lien de la cagnotte en ligne :

https://www.papayoux-solidarite.com/fr/collecte/esma-et-toujours-100-solutions

A propos de Xénia Marcuse 25 Articles
Autrice de théâtre, jardinière, cycliste, scénographe, peintre décoratrice, nageuse, citoyenne sétoise, Xenia Marcuse est aussi co-fondatrice de L'ancre.