Vive les voies parsemées de poésies !

©️Sms

Depuis le 23 et jusqu’au 31 juillet, le festival des voix vives occupe à nouveau les rues de Sète.

Le festival offre pendant 9 jours des mots à entendre à chaque coin de rue, des textes suspendus, des rencontres d’auteurs·trices, d’éditeurs·trices. En se baladant on découvre à l’envi poètes, poétesses qui mêlent leurs mots en toutes langues aux bruits de la ville ou de la musique.
Un programme riche et des mots offerts à toutes et tous puisque tout ou presque est gratuit. 

Le programme du festival est largement accessible en ligne ou sur la place du pouffre.
Nous choisissons donc de vous faire plutôt partager de petits clins d’œil, nos coups de cœur, des sourires, des émotions,… ce que nous croiserons, comme vous sans doute, au gré de nos déambulations. Des cartes postales de nos vacances en poésie. 

http://www.voixvivesmediterranee.com/

©️Sms

Carte postale 1. Brigitte Fossey, le vent et Valéry.
Samedi 24 juillet.
Brigitte Fossey lisait Paul Valéry. Quel doux plaisir de retrouver sa voix, son rire, son allure et quelle lecture ! Avec force les mots se sont inscrits dans le grand vent du soir et le son du violoncelle de Catherine Warnier semblait accompagner les feuilles s’envolant à peine lues. À Sète, même les éléments semblent jouer avec les mots.