« Voilà. » dit l’adjoint Sabatier.

Sète. Conseil municipal du 12 décembre 2022. En réponse à une proposition de S. Denaja élu d’opposition, de diminuer l’emprise de la voiture sur la Place de la République-Place des puces, au coeur d’un quartier populaire, l’adjoint au Maire, Sabatier, n’y va pas par 4 chemins. Il dit: Je pense que les pauvres, il vaut mieux les mettre dans un bus, qu’ils n’aient pas à payer une bagnole, vous voyez. (…) Je pense qu’il faut mettre les pauvres, pour une raison économique, dans un bus plutôt que les inciter, avec leur bagnole qui va leur coûter du pognon chaque année, à payer un abonnement ou à venir stationner sur une place. Voilà.

Il ferme son micro. On passe à la question suivante. L’histoire ne dit pas où l’adjoint Sabatier compte envoyer les pauvres une fois qu’il les aura mis dans un bus.

L’intervention cynique de l’adjoint Sabatier est à retrouver ci-dessus dans son contexte.

A propos de Xénia Marcuse 56 Articles
Autrice de théâtre, jardinière, cycliste, scénographe, peintre décoratrice, nageuse, citoyenne sétoise, Xenia Marcuse est aussi co-fondatrice de L'ancre.