Elles regardent-Bonita de la Placetta

Des femmes s’expriment, en photo, en peinture, en mots, en vidéo. Parce que la part des femmes reste minoritaire dans les expositions, les galeries, les bibliothèques,… Parce que leurs regards nous semblent essentiels, nous leur ouvrons cette chronique « Elles regardent ». À suivre donc…

Aujourd’hui : “sentiment féminin entre colère et tristesse”. Bonita de la Placetta. 2018. Sete.